Sortie culturelle du samedi 8 octobre 2022

musée de La Piscine – Roubaix

Le samedi 08 octobre nous vous proposons une sortie dans le Nord – Flandres pour une visite de la Villa Cavrois à Croix et du musée La Piscine à Roubaix.
Cette journée se déroulera en visitant ces différents sites, accompagnés de guides, avec déjeuner dans un restaurant traditionnel.

Participation financière 55,00€ par personne membre du CCAA. Les conjoints sont les bienvenus. Vous recevrez par mail ou courrier postal le bulletin d’inscription environ mi avril, à retourner avant le lundi 07 juin.

Pour tout renseignement vous pouvez téléphoner au 06 33 16 48 77 Danielle DEGUELTE

Rencontres artistiques et Conférence 

Voici les dates à noter pour les prochaines rencontres du CCAA qui auront lieu à 20h30, Salle Henri Lasson, à Antony :

24 Mars : Hommage à l’artiste et à l’homme Jean-Pierre Condat. Une rétrospective en images sera suivie d’un échange de paroles. 

14 Avril : Rencontre artistique avec la participation de Colette Guenée, sculptrice primée au salon 2022 du CCAA.

19 Mai : Conférence de François Michel “Formes et couleurs dans le monde minéral”.

Comment apprécier et commenter une œuvre soumise par son auteur aux remarques d’une assemblée d’artistes ?

Gustave Courbet – Le chêne de Flagey – 1864 (Musée Courbet, Ornans)

Question difficile à traiter, le domaine de l’art ne relevant pas d’une science exacte comme peuvent l’être les mathématiques, la physique ou la chimie.

Tout d’abord qu’est-ce que l’art ?  L’art est le moyen d’exprimer, de communiquer et de soumettre aux autres ou simplement à soi-même une sensation, une pensée, un sentiment, une vision des choses de la vie, qu’elles soient matérielles, naturelles ou imaginaires. Dans son exposé sur Courbet au lycée Sainte-Marie d’Antony, l’académicien Jean-Luc Marion disait en préambule que l’art c’est produire et non reproduire, remarque importante dans la question qui nous concerne ici. Il voulait par-là montrer que réaliser une œuvre d’art c’est sortir de la réalité et, pour l’artiste, offrir sa propre vision des choses au sens large du terme. La peinture n’est jamais de la photo même dans la plus pure représentation figurative.

Ce court préalable établi quelle est la valeur des critiques qu’un public d’artistes s’autorise à faire devant une œuvre picturale qui lui est soumise ? On peut entendre des remarques telles que « j’aurais mis du rouge et non du vert » « c’est trop centré » « ton horizon est trop bas » etc…Ces observations peuvent être justifiées sur un plan purement technique, mais ils ne tiennent généralement pas compte de la pensée de l’artiste au moment où il a réalisé son œuvre. Un artiste de qualité connu de beaucoup d’entre vous place toujours son horizon très proche du bord inférieur de sa toile. Courbet lorsqu’il a peint son célèbre chêne a placé le tronc au centre de sa toile. Ces exemples pourraient être critiquables mais relèvent sans doute de volontés, dans le premier cas celle d’exprimer un ressenti face à l’immensité du ciel et à la beauté des masses nuageuses et dans le second cas celle d’exprimer une forte impression face à la puissance d’un tronc de chêne plusieurs fois centenaire. Courbet est même allé jusqu’à tronquer le feuillage de ce chêne par les bords de sa toile pour marquer d’un accent cette impression.

Pour la question qui nous concerne ici il est par conséquent préférable que les premiers échanges lors de la présentation d’une œuvre portent essentiellement, pour l’exposant, sur sa pensée et sur ce qu’il voulait représenter en réalisant cette œuvre et, pour le public d’artistes, sur son ressenti émotionnel, son incompréhension, sa gêne ou encore sur le côté plaisant de la représentation picturale. Ce n’est qu’à partir de ces premiers échanges que les suggestions et critiques devraient être formulés mais sans trop de précision comme celle d’un choix de couleur. En revanche si l’auteur de l’œuvre le demande on peut lui suggérer des idées pour accentuer un effet de lumière ou un contraste mais l’exposant doit toujours rester propriétaire de sa création. Celle-ci ne doit pas être en final le résultat de conseils trop précis. Il ne faut pas perdre de vue qu’un artiste qui s’exprime au travers de l’art dévoile une partie de lui-même. Des remarques trop catégoriques pourraient exacerber sa susceptibilité et atteindre son sentiment d’appartenance. Il doit pouvoir pleinement savourer le plaisir d’avoir exécuté une œuvre à succès. De même si c’est un échec il doit l’attribuer à sa représentation ou à ses choix de couleurs. Les corrections viendront de lui-même ! Nous ne sommes pas ici dans le cadre de l’enseignement des techniques picturales mais dans celui des présentations et des échanges d’impressions. L’exposant doit tirer lui-même les conclusions de ce qu’il entend et s’interroger sur la nécessité d’en tenir ou non compte. Pour terminer ce bref exposé issu d’une réflexion entre membres du CA du CCAA, une remarque qui a son importance pour la création artistique : la pensée initiale évoquée précédemment, celle de l’artiste lorsqu’il peint, ne doit pas être de produire quelque chose pour le vendre mais en premier lieu d’exprimer par une technique personnelle, des beautés naturelles perçues dans les choses de la vie, un ressenti voire un fantasme ou un inconscient que l’artiste se révèle à lui-même. Certains le font par l’écrit, la musique, la danse, la musique, la danse. La vente est un second aspect qui récompense le premier.

Voilà le résultat d’une réflexion qui n’a pas la prétention de devenir une règle incontournable mais qui peut contribuer à de bonnes relations entre artistes.

Anne Legouy, Daniel Lucas

Guillaume RIST expose au SOLID’ART et au Cercle des artistes parisiens

Nature morte à la pomme verte, 2021. (Détail)
Acrylique sur toile • 38 x 46 cm
Le déjeuner sur l’herbe, 2020 
(Détail)
Acrylique sur toile • 146 x 114 cm

Guillaume Rist expose des toiles récentes dans deux expositions collectives :

Au SOLID’ART PARIS 2022, Salon Solidaire d’Art Contemporain du Secours populaire

Du 5 au 8 mai 2022

Solid’Art, mobilise 110 artistes pendant 4 jours afin de collecter des dons pour faire partir un maximum d’enfants en vacances cet été ! Peintres, photographes, sculpteurs, street-artistes, sérigraphes. Et ce qui fait son originalité, c’est qu’à chaque œuvre vendue, un enfant dans le besoin bénéficie de vacances offertes ! Un salon d’ampleur, organisé par l’association solidaire pour soutenir la campagne « vacances 2022 ». Ainsi, pour chaque œuvre achetée, un don est reversé au Secours Populaire. Et si vous souhaitez simplement vous balader en repartant les mains vides, l’entrée est de toute façon libre pour tout le monde.

Carreau du Temple -4 rue Eugène Spuller, 75003 Paris

Au salon du Cercle des Artistes de Paris dans le Parc Floral de Paris

Du 30 avril au 29 mai

Le Cercle des Artistes de Paris, c’est 81 peintres, 23 sculpteurs et 22 photographes réunis au sein d’un pavillon du parc floral.

Salon du Cercle des Artistes de Paris, Pavillon 18 – Parc floral de Paris – Bois de Vincennes, Route de la Pyramide, 75012

Métro Château de Vincennes (1)

Du lundi au vendredi : 13h30-19h, week-end : 10h30-19h – Entrée libre

Pour vous retrouver sur place durant ce salon, merci de joindre l’artiste sur son portable 06 25 04 01 31 .

Atelier de Guillaume Rist – 49 Avenue de la Libération – 94100 St-Maur des Fossés –

www.peinture.guillaumerist.com

Vibrations, exposition d’Ilan Parienté

« Sur toiles grand format et à la peinture à l’huile, les Réalisés portraits colorés d’Ilan Parienté font écho à des moments de partage vécus par l’artiste avec des proches ou des personnes croisées lors de voyages. Sur chacune de ses toiles, le peintre fait vibrer avec harmonie deux couleurs entre elles pour obtenir une troisième couleur complémentaire. Les éléments naturels, parmi lesquels les arbres, envahissent le fond de ses toiles et font naître une vibration uniforme qui connecte les portraits les uns aux autres. »

Ilan Parienté est un jeune artiste portraitiste très inspiré des visages sud américains qui après les avoir peint sur petits format les introduit dans des grands espaces où se jouent comme indiqué dans sa présentation des complémentarités à 3 couleurs, la complémentarité étant à voir ici au sens pictural. Les effets produits sont puissants et impressionnants mais sujets à controverses dans la mesure où l’artiste sort là du classicisme sans entrer dans l’abstraction.

Ces peintures sont à voir sur le mur rouge de la mairie de Sceaux jusqu’au 21 mai 2022.

Hôtel de ville de Sceaux
122 rue Houdan

Renseigner son espace personnel dans l’Annuaire

Nous vous rappelons qu’en qualité de membre du CCAA, vous disposez d’un espace personnel dans la rubrique Annuaire qui vous permet de vous présenter et de montrer jusqu’à 9 photographies de vos œuvres.

Pour se connecter la première fois, vous aviez reçu en décembre 2020 un courriel contenant votre identifiant et le lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Rappel de la procédure :

En bas de la page d’Accueil, à gauche choisir dans « Pour les membres » :

  • Choisissez « Connexion »

Inscrivez l’identifiant (reçu dans le courriel)

Inscrivez le mot de passe que vous avez choisi

Autre possibilité de connexion : https://ccaantony.fr/user/identifiant/

Vous accédez alors à votre page personnelle

Pour modifier ou ajouter des éléments

  • Cliquez sur l’icône en haut à droite (roue crénelée bleue)
  • Choisissez « Modifier le profil »
  • Vous pouvez :
    Mettre à jour vos Nom et Prénom
    Renseigner l’adresse d’un site web personnel, ou d’un espace facebook
    Choisir la ou les techniques de vos œuvres
    Renseigner une courte bibliographie (jusqu’à 400 mots)
  • Cliquez sur « Mettre à jour le profil » pour sauvegarder ces modifications

Pour créer votre galerie d’œuvres

  • Cliquez sur l’icône “Appareil photo”
  • Choisissez « Ajouter une photo ».
  • Laissez-vous guider ensuite pour rechercher une photo sur votre ordinateur ou faire glisser-coller.
  • Cliquez sur « Sauvegarder »
  • Votre photo est rajoutée à votre galerie
  • Vous pouvez rajouter jusqu’à 9 photos d’œuvres
  • Pour supprimer une photo, positionnez la souris sur la photo et cliquez sur l’icône

Pour supprimer votre page personnelle et votre compte

Procédure et politique de confidentialité à consulter sur le site : https://ccaantony.fr/2020/12/fonctionnement-du-site-a-destination-des-membres-du-ccaa/

En souvenir de Jean-Pierre Condat

Jean-Pierre Condat a joué un rôle important au sein de notre association. Il y apportait la joie de vivre, une joie colorée comme sa peinture. Ami de tous, il faisait rire car lui aussi aimait rire. Sa grande modestie vis-à-vis de sa peinture faisait qu’il n’aimait pas qu’on le qualifie d’«artiste» mais il était fier tout de même de nous dire discrètement « j’ai vendu 4 tableaux » ou « j’ai eu un prix à Bourg-la-Reine ». Nous nous réjouissions alors avec lui.

Jean-Pierre peignait beaucoup, tous les jours, plusieurs tableaux en même temps à une vitesse incroyable, maitrisant plusieurs techniques et toujours à la recherche de nouveautés.

Très affectueux, sensible, fidèle et attentionné il aimait les gens. Il était toujours prêt à donner un coup de main, à dépanner, à écouter, à conseiller. La peinture était une passion mais n’aurait pas été suffisante pour Jean-Pierre si elle n’avait pas été associée à la rencontre de tant d’amis. Il avait besoin des autres comme les autres avaient besoin de lui. Les mots ne lui manquaient jamais. Quel que soit le lieu, l’activité en cours, l’environnement, il trouvait toujours quelqu’un à qui parler.

Que de bons moments partagés depuis tant d’années !

Quelle chance nous avons eu de l’avoir rencontré !

Salon 2022, quelques chiffres

Le salon 2022 a accueilli 121 artistes. A cette occasion, 22 nouveaux adhérents ont rejoint l’association.

136 œuvres dont 34 sculptures ont été présentées au public.

1827 personnes ont visité le salon. 1402 se sont rendues au Pavillon des arts et 425 internautes ont suivi la visite virtuelle.

Le CCAA remercie les 50 artistes qui ont assurés une permanence.

Alizarines fête ses 20 expos

Alizarines recevra du 18 au 30 mars 2022, dix invités internationaux, Anne Baron, Diane Boilard,  Eudes Correia, Marjolaine Denimal, Pascalino Fracasso, Rosaria Marozzo, Michel DT, Franck Rollier, Evgenia Shalalis et Catherine Sommelette.

De belles rencontres en perspective lors des stages proposés par certains d’entre eux.
Les inscriptions sont ouvertes sur le site https://www.alizarines.com/